Lettre d’info n°2

Au sommaire :

1) Rencontre agriculteurs-consommateurs du 14 février
2) Défi des familles à énergie positive
3) Foire de la transition 2013
4) Recyclerie du Trièves
5) Soutenez Vignes et Vignerons du Trièves
6) Rencontres de l’Ecologie de Die 19 janvier-9 février
7) A51 le retour ?
8) Trièves en Transition à Bruxelles
9) La transition de développe près de nous
10) Festival de la Transition à Cluny 25-26 mai

1) Rencontre agriculteurs-consommateurs du 14 février

Dans le cadre des rencontres agriculteurs-consommateurs, le groupe Alimentation vous convie à un repas dégustation le 14 février prochain pour évoquer les suites à donner à ces rencontres :

Lettre d'info n°2 affiche-14-fevrier-211x300

2) Défi des familles à énergie positive

C’est reparti pour cet hiver ! Six familles se retrouvent toutes les 3 semaines pour diminuer ensemble leur facture d’énergie domestique. Ensemble, c’est plus sympa et plus facile. Cette année, nous proposons aux familles de poursuivre l’expérience après l’hiver en élargissant le défi aux autres domaines de consommation familiale. Nous en profitons pour expérimenter un module pédagogique afin de proposer le défi à des groupes de familles dans plusieurs communes l’an prochain.
Le groupe actuel fera-t-il mieux que celui de l’an dernier ?
Contact : 04 76 34 85 59

3) Foire de la Transition, Bio, Écotourisme

Le comité de pilotage de la foire travaille depuis novembre dernier au projet 2013. Pour Trièves en Transition, l’objectif est d’améliorer la visibilité de la transition dans le choix des exposants, dans les animations et les conférences. Il est possible de participer aux groupes de travail et d’apporter vos idées pour faire de cette foire une réussite : Animations, Espace enfants, Comité de sélection des exposants, Signalétique, Communication.
Contact : 04 76 34 21 24

4) Recyclerie du Trièves

Rappelons que l’association Recycl’Art à Mens propose tous les mercredis un espace de gratuité où déposer les objets dont vous ne vous servez plus. Vous y trouverez peut-être aussi des objets dont vous pouvez avoir besoin. Une liste mensuelle des objets en stock est publié. Consultez le site : http://recyclerietrieves.blogspot.fr/.

5) Rencontres de l’écologie de Die

Le rendez-vous annuel de Die a lieu cette année jusqu’au 9 février (au-delà de la date officielle). Il a pour thème les utopies en marche. C’est toujours une occasion de voir ce qui se passe chez nos voisins et de rencontrer des tas de gens fantastiques. Le point d’orge aura lieu le samedi 2 février, avec une conférence de Jean-Marie Pelt à 17h et une autre d’Étienne Chouard à 20h30.

Programme disponible sur le site des rencontres . N’hésitez pas à covoiturer !

6) Soutenez Vignes et Vignerons du Trièves

Vignes et Vignerons du Trièves lance une pétition de soutien pour débloquer la situation absurde engendrée par l’acharnement des Douanes sur une petite association qui oeuvre à la sauvegarde des vignes familiales et des cépages locaux. Signez-la et envoyez-la à notre députée : mnoelle.battistel@orange.fr

7) A51 le retour ?

Au moment où les énergies fossiles, pétrole compris, sont devenues chères et où la circulation tend à diminuer, à un moment où nous avons besoin d’investir dans de nouvelles logiques de déplacement, de production énergétique et dans de nouvelles branches économiques et industrielles, est-il utile de dépenser de l’argent dans un projet répondant à des logiques dépassées ?
Soirée d’information le 9 février à la salle des Sagnes de Mens, à17h.

8) Trièves en Transition à Bruxelles

Le 14 août dernier, nous recevions Pierre-Jean Coulon du Conseil Économique et Social Européen, venu étudier la transition dans le Trièves en même temps que 16 autres collègues dans toute l’Europe. Cette étude a donné un premier résultat avec l’attribution du 1er prix de la Société Civile Européenne au mouvement de la Transition, en décembre dernier.
Le 23 janvier, nous étions invités à Bruxelles avec d’autres transitionneurs européens à l’occasion de la remise du rapport et séance plénière du Conseil.
Info complète ici.

9) La transition se développe près de chez nous

Nous continuons notre travail pour faire essaimer la transition dans les territoires voisins. Après avoir aidé au lancement de Val de Drôme en transition à Crest et à Saint-Antoine-l’Abbaye en 2012, nous étions à Gap le 18 janvier pour animer une soirée de lancement. À l’issue de cette soirée suivie par cinquante personnes enthousiastes, 3 groupes pourraient naître à Gap, Veynes et dans le Champsaur. Nous serons aussi en avril à Embrun pour contribuer au lancement d’un groupe local. Il existe aussi maintenant un groupe Die en Transition, et à Lus un groupe d’habitants travaille dans le même esprit.
Enfin, un groupe du Nord-Isère nous a contacté pour les aider à organiser une rencontre régionale de la transition, peut-être à la fin de l’été.
Nous nous sentons moins seuls !

10) Festival de la Transition à Cluny les 25-26 mai

Un festival de la transition organisé par la Nef, Enercoop et Terre de Liens a eu lieu à Cluny en mai 2012. Pour la 2eme édition, le mouvement français de la transitions se joint à eux et en profitera pour y tenir une rencontre nationale dont le but sera d’organiser le soutien au groupes locaux en France. Des nouvelles plus tard, mais retenez déjà vos dates !

Posted in Non classé | Commentaires fermés

Trièves en Transition à Bruxelles

Bruxelles, 23 janvier 2013. Face à nous dans l’amphithéâtre high tech avec ses écrans vidéo, ses micros et ses cabines de traduction, une centaine de membres de la section Transport & Énergie du Conseil Économique et Social Européen (CESE), représentant les 27 pays de l’Union Européenne. Nous sommes 6 transitionneurs de toute l’Europe (Belgique, France, Italie, Lettonie, Portugal, Royaume-Uni) invités à présenter notre travail local au sein de nos groupes de transition.

L’ambiance est feutrée, sérieuse, plutôt costumes gris que vert écolo, même si certains membres sont plus décontractés que d’autres. Chacun dans ses dossiers, casque de traduction sur les oreilles, un œil sur l’écran qui montre l’orateur du moment en gros plan. Des employés font le tour en proposant du café.

Notre présence ce jour-là au cœur des institutions européennes marque l’attention grandissante que le CESE prête au mouvement de la transition et à sa capacité de mobiliser les citoyens pour réussir la transition énergétique. Le CESE est un organisme consultatif qui rend des avis à la Commission européenne quand celle-ci prépare une nouvelle directive. Son autre rôle est de faire connaître à la Commission les initiatives de la société civile (syndicats, associations, monde de l’entreprise) qui méritent d’être prises en compte dans les politiques européennes. Le CESE n’a aucun pouvoir de décision, mais la présence de deux représentants de la Commission à notre présentation est un signe que le message est passé.

Sur proposition de Filipa Pimentel, transitionneuse portugaise vivant à Bruxelles et ancienne fonctionnaire du CESE, celui-ci a décidé en mai 2012 d’étudier le mouvement de la transition, dans le cadre d’un travail d’étude qu’il effectue sur l’implication des citoyens dans la transition énergétique. Le CESE a donc envoyé 17 de ses membres (sur 233) de 12 nationalités différentes visiter 17 groupes de transition dans 10 des 27 pays de l’Union Européenne. C’est ainsi que, le 14 août dernier, le Trièves a reçu la visite de M. Pierre-Jean Coulon. Celui-ci s’est informé sur les activités de Trièves en Transition et a pu rencontrer des associations et des élus actifs dans les domaines du développement économique et de l’environnement :

-       Trièves Compostage (mise en place de compostages collectifs)

-       Pour Bâtir Autrement (promotion de la construction écologique et formations)

-       Les Pouces Vertes (jardin, rucher et verger partagés)

-       Cigales du Trièves (investissement citoyen dans l’économie locale)

-       Centrale Villageoise (projets de production d’énergie renouvelable locale, associant habitants et collectivités)

-       Vignes et Vignerons du Trièves (sauvegarde des vignes et des cépages locaux)

-       Projet d’aménagement durable du Pré Colombon à Mens

Il a également rencontré des élus : Samuel Martin et Alain Hermil-Boudin (Communauté de Communes), Annette Pellegrin (conseillère générale et maire de Mens), Jean-Paul Mauberret (adjoint Mens). Le midi, il a dégusté un repas solaire mijoté pendant la matinée – à base de produit locaux, bien entendu.

Il en est reparti impressionné par le dynamisme du Trièves et par l’implication élevée des habitants dans la vie de notre territoire.

M. Coulon n’a pas été le seul. Ses collègues sont tous revenus enthousiastes de leurs visites, y compris les plus sceptiques d’entre eux. Ils ont donc décidé de présenter la candidature du Mouvement des Villes et Territoires en Transition pour le prix de la Société Civile Européenne. Leur enthousiasme a dû être convaincant, car en décembre 2012, le mouvement de la Transition s’est vu attribuer le 1er prix de la Société Civile Européenne au cours d’une cérémonie officielle à Bruxelles. Selon les mots de Steffan Nilsson, président du CESE, ce prix reconnaît l’excellence des initiatives de transition à travers l’Europe. C’est une grande joie et une grande fierté pour tous les pionniers qui se sont lancés l’aventure de la transition vers l’après-pétrole.

Enfin, ce 23 janvier, les membres de la mission présentent leur rapport en séance plénière. Pour appuyer leur exposé, ils ont demandé à six Européens engagés dans la transition de venir présenter plus précisément leur travail, sans en cacher les limites et les difficultés. C’est à ce titre que je me retrouve à la tribune, en compagnie de 5 autres transitionneurs d’Europe. C’est avec plaisir que je retrouve certains et que je fais la connaissance des autres, dont je ne connaissais que le nom. Quelques transitionneurs bruxellois nous accompagnent pour assister à ce moment.

Le CESE a fait un effort exceptionnel pour cette occasion : il a invité 6 intervenants au lieu de 1 habituellement, il a mobilisé une cinquantaine d’interprètes pour traduire nos interventions dans presque toutes les langues (en général, les débats sont traduits en anglais et en français seulement), et la Commission Européenne a délégué 2 représentants.

Fait inhabituel, les rapporteurs se déclarent unanimement impressionnés et souhaitent que les instances européennes apportent leur soutien à la transition en Europe. Les rapporteurs letton, français et grecque se montrent particulièrement enthousiastes, et le rapporteur britannique, un conservateur, explique comment il est passé du scepticisme à l’enthousiasme. Les rapporteurs polonais et tchèque apportent un bémol en soulignant les faiblesses d’un mouvement uniquement basé sur la participation bénévole des citoyens, mais sont d’accord avec leurs collègues sur le potentiel de la transition. Le rapporteur letton Andris Gobins va jusqu’à proposer que le conseil adopte les méthodes de travail collectif de la transition pour rendre les réunions plus plaisantes et plus efficaces…

(Il est d’ailleurs passé à l’action le jour même, organisant un forum ouvert sur l’implication des citoyens dans les politiques européennes, qui a rassemblé une centaine de fonctionnaires européens).

Notre tour de prendre la parole est arrivé. Cinq minutes chacun pour expliquer ce qui se passe dans sa ville ou territoire. En tant que représentant du Transition Network, Naresh Giangrande esquisse ce que pourrait être une coopération entre les institutions européennes et le mouvement de la transition. Puis chacun notre tour, dans un ordre prédéterminé par le président, nous évoquons notre travail dans les lieux où nous vivons. Autant de pays, autant de différences. En Lettonie comme au Portugal, durement frappés par la crise, la transition est d’abord vécue comme un moyen de faire face aux difficultés économiques, grâce aux réseaux de solidarité , au troc et aux outils financiers alternatifs qu’elle met en place. À cette différence qu’en Lettonie, l’époque soviétique a laissé des traces dans les mentalités : on y semble moins prêt à se mobiliser, on attend les solutions de l’état, la transition peine à se faire entendre.

J’explique le Trièves, ses atouts, ses faiblesses, ses ressources encore peu exploitées, sa vie sociale et culturelle riche, son manque d’emplois, sa forte dépendance au pétrole, ses initiatives écologiques et économiques, ses élus à l’écoute, les grandes lignes du travail de Trièves en transition, ses projets, les différentes manières de s’adresser au public pour toucher le plus grand nombre, les obstacles réglementaires que rencontrent certains projets innovants… Je parle aussi de la nécessiter de soutenir les groupes locaux qui naissent dans toute la France, le manque de moyens du réseau national, l’importance de la reconnaissance de l’Europe.

Cinq minutes, ça passe vite. Nous avons terminé. Un bref débat suit nos présentations, quelques questions pertinentes sur notre financement, les moyens de motiver le public. Pas de remarques sceptiques, un auditoire attentif et curieux. Et déjà nous sommes sortis de la salle, le CESE poursuit ses débat sur les autres sujets de l’ordre du jour.

Qu’attendre concrètement de ce travail avec le CESE ? Le Conseil n’a pas de pouvoir de décision, ni de budget à allouer pour soutenir des projets. Mais il nous a déjà offert une reconnaissance officielle via le 1er Prix de la Société Civile européenne, un témoignage du sérieux de la démarche de transition et de son potentiel pour aider la société à s’adapter à l’avenir. Il nous propose de relayer nos demandes auprès de la Commission Européenne et de nos gouvernements respectifs. Le début d’une collaboration qui nous aidera à faire monter en puissance la transition partout autour de nous ? À suivre…

Un grand merci à Filipa Pimentel, qui s’est démenée pour que cette rencontre ait lieu, et à tous les transitionneurs d’Europe dont le travail dévoué et sérieux s’est vu reconnu à Bruxelles.

Etaient présents :

Belgique : Josué Dusoulier, Ath en Transition

France : Pierre Bertrand, Trièves en Transition

Italie : Cristiano Bottone, Monteveglio Transizione

Lettonie : Arturs Polis, Transition Ikskiles

Portugal : Filipa Leo Pimentel, Portalegre em Transiçao

Royaume-Uni : Naresh Giangrande, Transition Network et Transition Town Totnes

Posted in dernières nouvelles, transition | Commentaires fermés

Foire de la Transition les 15 et 16 septembre 2012

La foire bio de Mens est devenue la Foire du Trièves – Transition, bio, écotourisme. Elle est née de la fusion entre la foire bio (14 éditions au compteur) et la fête de la transition de 2011, et se tient aux mêmes dates que la foire bio.

Le choix des exposants, des ateliers et des conférences est guidé par un esprit transition : plutôt que des exposants exclusivement bio, il s’agit de mettre en avant toute activité ou projet du territoire susceptible de contribuer au moins partiellement à la transition énergétique, économique et sociale du Trièves.

Ce choix permet aussi de présenter au public un plus grand nombre d’exposants locaux qu’auparavant, sans pour autant se fermer sur l’apport d’exposants et d’expériences extérieurs. La foire devient également un temps de rencontre des acteurs locaux autour du thème de la transition, dans le but de créer toujours plus de convergences, de surmonter les barrières socio-culturelles et d’amplifier les actions liées à la transition.

Le changement par le geste et l’exemple !

Animations culturelles, ateliers, conférences, tables rondes, films,exposants : demandez le programme !

Site de la foire : Quelle foire ?

Quelle foire ! Quel programme !

Posted in Trièves-actions, dernières nouvelles | Commentaires fermés

Visite du Conseil économique et social européen en Trièves

Le lundi 13 août, M. Pierre-Jean Coulon, représentant français du Conseil économique et social européen* (CESE), viendra prendre connaissance de l’initiative lancée par Trièves en Transition**, et découvrir ce qui se passe du côté de la transition énergétique et économique dans le Trièves.

Cette visite se place dans le cadre d’un travail du CESE sur l’implication des citoyens dans les solutions énergétiques locales, en partenariat avec le Réseau International de la Transition. L’étude du CESE s’intéresse aussi aux autres aspects de la transition (économique, sociale, etc.).

Des visites similaires ont lieu dans des territoires en transition d’une quinzaine d’autres pays de l’UE. Pour la France, c’est le Trièves qui a été choisi. M. Coulon rencontrera également des acteurs locaux engagés dans des projets énergétiques, économiques et sociaux, partenaires de Trièves en Transition.

Le programme de cette journée, qui est un premier contact en vue d’un approfondissement ultérieur :

9h : petit-déjeuner au Café des Arts à Mens avec deux membres de Trièves en Transition pour faire connaissance, vous présenter la journée, et pour vous exposer le contexte, notre démarche et nos actions.

10h : Table ronde avec des acteurs locaux qui vous présenteront leurs actions dans divers domaines, à l’espace culturel de Mens :

- déplacements et site Trievoies
- précarité énergétique (services sociaux du département)
- épargne des habitants au service de l’économie locale et club d’investissement du Trièves (Cigales)
- foire du Trièves (ex-foire bio, maintenant foire de la Transition et de l’écotourisme)
-  urbanisme : PLU de Mens et SCOT du Trièves
- rencontres producteurs-consommateurs aliemntaires dans le cadre de notre groupe de travail Alimentation

11h30 : apéritif avec les participants et les élus invités

12h : repas local solaire préparé dans un four solaire

14h : rencontre avec les porteurs du projet de centrale photovoltaïque villageoise, à Mens :

15h : visite de deux associations à Mens :

- Trièves Compostage, qui met en place des composts de quartier et forme des maîtres composteurs
- Vignes et Vignerons du Trièves, qui tente de sauvegarder et de relancer le patrimoine viticole du Trièves

16h : fin

Cette visite montre l’intérêt porté au niveau européen à l’expérience menée dans le monde par le mouvement de la Transition, et pour les solutions émanant de la société civile. Elle est l’occasion de mettre en valeur le travail de Trièves en Transition et de ses partenaires sur le territoire, et plus globalement de toutes les initiatives de transition de France.

Posted in dernières nouvelles | Commentaires fermés

AG de Trièves en Transition le 12 mars 2012

Cher-es adhérent-es,
Cher-es ami-es de la Transition,

Nous avons le plaisir de vous inviter à l’Assemblée générale ordinaire de Trièves en Transition, précédée  de la poursuite et de la conclusion du travail commencé le 3 décembre dernier pour définir la suite de l’action de l’association et faire des propositions concrètes sur les thèmes suivants :

- Alimentation,
- Déplacements,
- Education et Lien social,
- Transition intérieure et Fonctionnement interne,
- Informer et Fédérer.

Si vous n’avez pas pu participer à ce travail de réflexion le 3 décembre, il est encore temps de vous joindre à nous dès 17h. Pour en savoir plus, rendez-vous au bas de l’affichette !

Et puis mange-mange et glouglou à partir de 20h, apportez de quoi réjouir les papilles !

A très bientôt,
Le comité de pilotage

Posted in Non classé | Commentaires fermés

Un nouveau départ pour Trièves en Transition

Après notre Grand Lancement en juin dernier, nous nous sommes retrouvés le 3 décembre dernier pour mettre en place la phase 2 de notre action locale. C’est donc avec le désir de passer enfin à l’action et de transformer la transition en réalité que 19 personnes se sont retrouvées à Saint-Sébastien pour une rencontre destinée à imaginer la suite du travail de Trièves en Transition.

Après un temps de prise de contact, nous avons pu rencontrer nos descendants de 2050 :

La transition s’étant bien passé, ils ont pu remercier leurs ancêtres de 2011, leur raconter quels sont les éléments fondamentaux de leur monde d’après-pétrole et expliquer ce qui, de leur point de vue, a été déterminant pour la réussite de la transition parmi les actions entreprises ou suscitées par Trièves en Transition.

Puis nous avons réuni nos envies, idées, propositions sur le mandala de la transition :

Encore des post-it ! Animé par Vincent Audouin, l’atelier a permis de dégager des points forts selon 3 cercles concentriques :
- les valeurs qui nous animent
- les principes et attitudes par lesquels actionner le changement
- les actions qui susceptibles de les mettre en pratique

Des thèmes sont vite apparus sous forme de « tranches de camembert » thématiques.

Constitution de groupes de travail :

Des groupes de volontaires se sont emparées chacun d’une tranche de camembert (avec des ciseaux) et s’est plongé dans le thème correspondant pour synthétiser les propositions, éventuellement les compléter et faire des propositions d’action.
Le temps n’ayant pas permis d’aller jusqu’au bout, tous les groupes se sont fixés rendez-vous ultérieurement pour terminer et présenter ses conclusions à tout le monde.

Si vous avez manqué le début ou si vous êtes aussi intéressé par un autre groupe que le vôtre, il reste possible de rejoindre les groupes thématiques pour finaliser les propositions :

- Informer et fédérer, prochaine rencontre le mercredi 18 janvier,
- Education et Lien social, prochaine rencontre le lundi 9 janvier,
- Alimentation,
- Déplacements,
- Transition intérieure et Fonctionnement.

Le compte-rendu, les dates et lieux de rendez-vous des groupes vous serons communiqués prochainement.

Il est encore possible de créer des groupes sur des thèmes non représentés, à conditions de trouver des comparses (nous contacter). L’économie a donné lieu a de nombreux post-it, mais il a manqué de monde pour la prendre en charge. Qu’on se le dise !

Une conclusion dansante

Après avoir sué sang et eau, tout le monde a pu se régaler de 2 excellentes soupes au caillou, avant de danser ensemble au son de l’accordéon et de la viole de la Bise du Connest, pour des danses du monde entier jusqu’à minuit !

Posted in dernières nouvelles | Commentaires fermés

Faire fleurir la transition dans le Trièves

Posted in Non classé | Commentaires fermés

La foire Bio du Trièves sous le signe de la transition

La Foire Bio aura lieu les 17 et 18 septembre à Mens, et cette année elle va se dérouler sous le signe de la Transition. Dans le cadre du programme de conférences et de films concoctés par le comité d’organisation de la foire et par l’équipe du festival DocumenTerre (voir les programmes ci-dessous), Trièves en Transition tiendra un stand tout le week-end dans l’espace Trièves et animera 4 moments :

- Une table ronde intitulée « Les Acteurs locaux s’engagent dans la transition », le samedi 17 de 16h à 17h. Organisée par les associations Pour Bâtir Autrement, Trièves Compostage et Les Pouces Vertes, cette table rond fait suite à la table ronde des acteurs locaux qui a eu lieu le dimanche 5 juin, dans le cadre de la Fête de la Transition. Plusieurs d’entre eux avaient manifesté le désir de se revoir, et bien sûr tout le monde est chaleureusement invité.

- Une présentation de la transition le dimanche 18 de 11h30 à 13h ; par rapport aux années précédentes, cette présentation insistera plus sur les solutions et moins sur les problèmes, qui commencent à être compris par de nombreux Triévois.

- Une conférence sur les monnaies locales le samedi 17 de 13h30 à 15h : en quoi une monnaie locale complémentaire peut-elle aider un territoire à faire face aux coups durs ? Est-ce que cela peut être intéressant pour le Trièves ? En l’absence de l’intervenante prévue, un film introductif sera projeté suivi d’une discussion.

- Une discussion après le film « Les camions de la débâcle » de Laurent Cistac, le samedi 17 à 17h30.

À noter aussi une conférence de Benoît Thévard sur le pic pétrolier le dimanche 18 après-midi

Tout le reste du programme des conférence et des films est riche, bien sûr, je vous renvoie aux programmes ci-dessous. Nous remercions le comité d’organisation de la foire bio qui a spontanément inscrit la transition à son programme cette année.

Programme foire bat6

3. Les Films – Ciné DocTerre 11

Posted in dernières nouvelles | Commentaires fermés

Merci à tous !

Merci à tous ceux du Trièves et de la France entière (et de Genève) qui ont contribué au succès de la Fête de la Transition. Nous avons été émus et impressionnés d’être entourés d’autant d’amis transitionneurs pour notre grand lancement ; et honorés de la présence active et enthousiaste de Naresh Giangrande, représentant le Transition Network, qui nous a apporté l’amitié et le soutien de nos « grands frères » britanniques. Heureux aussi de la première rencontre physique des membres du groupe de liaison national, qui ont eu l’occasion de se présenter aux transitionneurs présents.

Le succès de ce week-end a dépassé nos espérances, qu’il s’agisse de sa dimension locale comme de sa dimension nationale, ce qui place maintenant pour nous la barre très haut, précisément à la hauteur des attentes que nous avons suscitées. Stress ! La cerise sur le gâteau est venue le dimanche midi, à la sortie de la table ronde Trièves, quand nos principaux élus ont déclaré vouloir mobiliser leurs collègues pour inscrire la transition dans les status de la future grande communauté de communes qui remplacera bientôt les trois existantes.

Mais plus que le nombre, c’est la qualité des échanges, la gentillesse, l’énergie et la somme de bonnes volontés qui nous ont impressionnés, ainsi que la qualité des échanges et de l’écoute. Notre principal regret est que ce temps de rencontres ait été si court et que nous n’ayons pu aborder tout ce que nous avions à coeur d’échanger ensemble. Les quelques accrocs et frustrations difficilement évitables dans un événement de cette ampleur ont la plupart du temps été accueillis avec compréhension, et chaque fois qu’un problème se présentait, sa solution et les bonnes volontés se présentaient en même temps. Ce fut le plus beau cadeau de tous.

Pas encore de photos, mais ça viendra. Encore merci et toutes nos amitiés.

L’équipe de Trièves en Transition

Posted in Trièves en transition | Commentaires fermés

Joignez-vous à la Fête de la Transition Après-pétrole du 3 au 5 juin !

L’incroyable développement de notre mode de vie depuis 1900 n’aurait pas été possible sans l’abondance de pétrole facile à extraire et bon marché.

En 2011, voici où nous en sommes de la production de pétrole facile et bon marché :

Cela signifie que dans 20 ans, la vie aura plus changé que depuis 1991.

Mais la vie avec moins de pétrole et d’énergie bon marché ne sera pas forcément moins agréable que le présent.

Le Trièves est riche d’énergies, de créativité, de réalisations et de projets qui nous vous nous permettre de passer le cap de la transition vers la vie de l’après-pétrole.

Alors fêtons cela tous ensemble !

Venez fêter le Trièves de 2050, après le pétrole.

L’équipe de Trièves en Transition

Posted in Non classé | Commentaires fermés